Allons-nous laisser le terrorisme remporter une nouvelle bataille contre la liberté ?

terrorisme Charlie Hebdo liberté

 

          Comme à chaque fois qu’une attaque « terroriste » endeuille la communauté nationale, comme en ce sombre jour du 7 janvier 2015 contre le journal satirique Charlie Hebdo, le risque est de prendre l’effet pour la cause et de nous tromper de cible dans la réaction.

La propagation sociale de « l’esprit » du terrorisme

          D’abord, pourquoi détourner le regard, refuser de voir lucidement l’objectif réel du terrorisme ? Le but premier est de susciter la peur et de provoquer la haine dans nos cœurs.

           Le but à moyen terme est de contribuer à détruire une société dont la fondation est la liberté, à commencer par la liberté d’expression. Objectif que la réaction classique des gouvernements, à coup de « Patriot Act » et autres lois liberticides, ne manque pas de faire progresser. On sait désormais assez bien le lien qui existe entre les attentats du 9/11 aux Etats-Unis et l’ampleur des atteintes aux libertés réalisées par l’agence de renseignement américaine NSA. Je ne m’étendrai pas davantage sur le cas polémique de la torture. N’allez pas me dire que la généralisation de la surveillance serait sans effet sur la liberté d’expression. Elle est loin de concerner seulement le « secteur » de la lutte anti-terroriste. Mais le triomphe des sociétés de contrôle et des états d’exception n’empêchera jamais de nouvelles actions terroristes. Et pour cause. Il serait bien difficile de braquer un policier derrière chaque citoyen et on ne devine pas le tempérament criminel à la longueur de la barbe.

          L’objectif à plus long terme du terrorisme est de renforcer et serrer ses rangs en incitant à la guerre civile et l’affrontement, le clash, de civilisations. Chacun alors devant choisir son camp et la lutte armée devenant la règle. Nous roulons vers cet abîme par la délétère montée des haines réciproques, en France et dans le monde.

Apprendre à regarder les causes réelles

        Nous en arrivons à la deuxième aporie, malheureusement classique, de l’action anti-terroriste. Comme à chaque fois encore, on mobilisera des milliers de policiers et fonctionnaires sur les effets, et on ne touchera que marginalement aux causes. Le niveau de misère de certains quartiers, l’absence totale de perspectives pour une partie croissante de la jeunesse, l’abandon total de la moindre velléité d’« intégration », l’oubli et le mépris quotidien de la République pour celles et ceux qui ne veulent plus voter, par dégoût ou par désespoir, tout cela ne sera, la plupart du temps, pas même évoqué dans la discussion.

        Il en va du terrorisme comme de la plus contemporaine tragédie. Même si nous avons tout à perdre à laisser gagner et se propager « l’esprit » du terrorisme, il gagnera pourtant avec la complicité involontaire de nos propres réactions. Parce que risque encore de monter le niveau de haine, parce que les causes réelles seront peu débattues, le terrorisme aura remporté une nouvelle bataille contre la liberté.

Adrien Roux, doctorant et chargé d’enseignements en droit pénal auprès d’Aix-Marseille Université.

 

4 thoughts on “Allons-nous laisser le terrorisme remporter une nouvelle bataille contre la liberté ?

  1. bottalico

    Le deuil passe par plusieurs étapes. D’abord le dénis, puis rapidement par la colère, ensuite la tristesse associée au manque. Et enfin l’acceptation. La France est en colère, il nous faut prendre du recul et ne pas tout confondre. La religion ne tolère pas plus que nous cet excès de violence et de pensée extrémistes. Je défendrai corps et âme toute personne qui prônera la liberté. Je suis française je suis libre! Rassemblons nous! Nous français! Et montrons leur que nous savons penser autrement plus intelligement! Une longue bataille psychologique s’entame. A nous de ne pas céder.

    Reply
  2. mvd

    Tout à fait d’accord, cette attaque a pour but d’écarteler les français en division selon l’appartenance ethnique et de créer un sentiment de crainte voir de haine entre celles ci.
    Il ne faut pas céder, il ne faut pas rejeter la faute sur des personnes totalement innocentes. Restons souder. Pour Charlie.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>